· 

Le bol Tibétain


Histoire du bol Chantant

 choisir sont bol tibétain

 Initialement utilisés comme instrument traditionnel par les écoles bouddhistes mahayana et tantrique, on les trouve essentiellement dans les régions himalayennes (Tibet, Népal, Bhoutan, Ladakh...) et dans le nord de l'Inde mais leur usage est répandu dans nombre de régions d'influence Bouddhisme.

Ils sont utilisés lors de chants rituels ou parfois des cérémonies funéraires ou le culte des ancêtres, mais l'utilisation la plus répandue, en raison de leur tonalité quasi hypnotique très particulière composées d'une fréquence principale et d'une ou deux harmoniques secondaires identifiables est d'aider à la relaxation dans des cérémonies de prière et de méditation, par les moines ou les pratiquants.

La plupart des références historiques au sujet des bols chantants sont assez modernes, mais les traces matérielles les font remonter à l'âge du bronze, ce qui peut laisser penser qu'ils sont issus de pratiques Chamanique. 

Chakras

La tradition Tibétaine veut qu'un alliage de sept métaux différents soit employé, chaque métal se rapportant à un des sept chakras, ce qui leur donnerait, dit-on, des vertus thérapeutiques. Selon d'autres sources, les métaux utilisés font référence à sept corps du Système Solaire:

  • Argent (la lune)
  • Cuivre (vénus)
  • Etain (jupiter)
  • Fer (Mars)
  • Mercure(mercure)
  • Or (le soleil)
  • Plomb (saturne

Les bols traditionnels étaient réalisés à partir d'une plaque d'alliage et façonnés au marteau. Il existe encore une production artisanale au Népal. Les bols modernes, que l'on trouve en Chine ou en inde, sont tournés à la machine.   

Source : Wikipédia


Utilisation du bol chantant

Champs Ethérique
Exemple de divers champs éthériques. Vous pouvez faire sonner le bol tout autour d'une personne cela aide la barrière éthérique à se reconstituer pour un certain temps..

Tout d'abord le bol chantant est un objet esthétique qui invite à l’harmonie, au retour à soi et à l'apaisement. C'est pour cela qu’on le retrouve de plus en plus dans les maisons comme objet de décoration et au delà, pour certains, comme objet précieux de méditation, de soin, de rituel de purification..

Le Bol chantant est un formidable nettoyeur d'énergie. Nous connaissons l'encens, mais là, nous avons un véritable karcher ; ces vibrations traversent la matière, le son émet des fréquences qui traversent les murs et réactivent la circulation d'énergie naturelle  aux endroits chargés ou sans vie de la maison.

Le taux vibratoire de la maison s’élève et comme on se nourrit de notre environnement, les habitants s’y sentent bien.

 

Il existe plusieurs sonorités et donc fréquences, ainsi le bol doit être choisi en fonction de son utilisation.

 

Ces fréquences aident à faire circuler nos différents centres d’énergie, notre champs torique devient plus harmonieux, entre le magnétique qui circule du bas vers le haut, énergie qui pousse et  représente en quelque sorte notre façon de donner à la vie et le gravitationnel, énergie qui attire et représente notre façon de recevoir.

 

Nous pouvons voir ici différentes fréquences spécifiques pour chaque chakra, cela alimente notre circulation torique et kundalinique qui elle a une circulation à double sens .

Pour les soins spécifiques sur les chakras, placer un bol tenu à la main devant le chakra ou poser le sur les centres énergétiques.  Cela demande une certaine maitrise et une bonne connaissance des bols chantants. Cette thérapie peut être source de perturbations passagères si le bol n'est pas adapté à la fréquence du chakra, ou si l'on reste trop longtemps au- dessus. Il importe d’avoir reçu un minimum de formation au préalable.

Fréquence et l'ongueur d'onde

Pour une longueur d'onde de 1 seconde, nous avons 5 cycles d'ondes, soit 5 cycles par seconde soit 5 Hz (hertz)

Plus la fréquence ralentit, plus elle est dense et plus elle est liée à la matière.

Quand l'énergie augmente ( la fréquence s'accélère), les longueurs d'onde diminuent, et plus l'onde augmente plus l'énergie diminue ( la fréquence diminue)

Le son créé par les bols chantants favorise la connexion à notre monde subtil énergétique.  Il est très précieux aussi pour la méditation.

 L'une des difficultés de la méditation est de passer d'onde cérébrale bêta (qui représente l'éveil et l'activité) aux ondes alpha (qui représente la relaxation légère, voire thêta (qui représente la relaxation profonde)

Depuis des siècles, le son des bols chantants  accompagne de nombreuses pratiques spirituelles et d’évolution personnelle.


Choix du bol Tibétain

Bol Tibétain
Quel est le bol qui vous correspond ? Magasin Elfy Derm

 

Le choix est fonction de  vos objectifs : objet  de décoration, outils (instrument) de nettoyage énergétique, de soins tels le soin des chakras, de méditation, de rituel, ou un peu tout cela.

 La qualité d'un bol chantant dépend de beaucoup de facteurs : le mélange des métaux utilisés, la qualité de la conception : industriel et donc fabriqué en machine  ou artisanal, façonné à la main avec tout un savoir-faire.

La profondeur du son et le ressenti éprouvé sont très important, écouter un bol avant de le choisir est primordial.

J'ai sélectionné pour vous des bols pour leurs qualités sonores exceptionnelles. Ceux ci sont fabriqués pour la plupart selon des méthodes ancestrales. Si les bols tournés sur tour à métaux sont plus faciles à faire chanter en tournant le bâton autour, pour ma part, je préfère les bols façonnés amoureusement par les mains d'un artisan qui respecte les traditions. De plus, il n'y a pas vraiment l'obligation de faire tourner le bâton, une seule frappe réussie suffit pour que le son fasse sont œuvre.

Quel est votre ressenti au contact du bol ? Et avant tout, pour choisir son bol Tibétain quelle est votre intention, que voulez vous obtenir ? Suivez votre intuition et vous trouverez le bol chantant qui vous correspond. Prenez votre temps pour l'écouter chanter, observer les réactions de votre corps. Si nécessaire, réécoutez  sa sonorité, ses vibrations le lendemain et voyez si cela vous fait le même effet.

Si vous préférez, je peux vous aider à choisir votre bol avec la radiesthésie, cependant, l’idéal est de vous faire confiance.

 

Le son du bol est fonction de sa grandeur et de son poids, en règle général, plus il est petit, plus le son est aigu et plus il est grand, plus le son est grave.

A titre  d’exemple, si vous avez du mal à vous enraciner, ce qui arrive chez beaucoup de personnes, choisissez un son plutôt dans les graves.


Maniement du bol chantant

Le principe est de frapper le rebord extérieur du bol avec un bâton en bois avec, soi le bois directement? soi la partie recouverte de cuir. Une autre variante est de faire tourner le bâton sur le rebord extérieur pour créer un son ondulatoire en continu.

Pour plus d’efficacité, prenez quelques secondes avant de frapper et demandez-vous quel est votre intention. Pensez au résultat attendu.  Chaque intention émet une vibration qui accompagne le monde invisible jusqu’à sa réalisation dans la matière. Nous entrons dans l'état de présence qui permet de réaliser des actions en conscience et de sortir du faire pour faire.

Pour ne pas étouffer le son, il est préférable de mettre un cousin sous le bol et de tenir le tout à la main (pas évident !). Cela demande un ajustage précis pour  poser le bol au bon endroit sur la main à plat mais légèrement arrondie afin de tendre la peau sans quoi le son retombe.

Une autre façon de manier le bol consiste à frapper à un endroit bien précis qui est l'entrée de frappe, que l'on peut trouver en radiesthésie ou par le ressenti ou que l'on repère à l'oreille tout simplement. Ainsi, on obtiendra le maximum d'effet une fois le repère trouvé.

Et vous, quelle est votre approche du bol Tibétain ?

Écrire commentaire

Commentaires: 0