· 

Constellations familiales et sytémiques

Extrait site internet à venir de Rosy Pascreau

 


Présentation des constellations familiales

L'histoire des ancêtres a bien souvent des répercussions sur la descendance.

 

Par fidélité envers le clan familial, nous pouvons porter le poids d'un passé qui ne nous appartient pas. Les croyances familiales, notre éducation, influencent nos choix de vie...

 

Les constellations familiales et systémiques permettent d’observer et comprendre dans quelle mesure les identifications à nos aïeux, à leur vie, à

leurs souffrances (intrications) et l'inconscient familial (schémas comportementaux ou fardeaux, mémoires familiales) conditionnent notre

 vie quotidienne.

 

Un travail en atelier est l'opportunité de se libérer de ces transmissions aliénantes.

 

 Bien que conçues à l'origine pour un travail en groupe, les constellations

familiales peuvent aussi se pratiquer en séance individuelle.

Qu'est-ce qu'une constellation familiale ?

Les constellations familiales et systémiques sont un outil de thérapie dite brève

et émotionnelle : elles permettent un travail de conscientisation et de libération

émotionnelle rapide.

 

Concrètement, une constellation est une représentation dans l'espace (le

périmètre défini pour l'exercice) des liens intergénérationnels et

transgénérationnels qui sont en jeu dans la problématique travaillée, d'où le

terme de "constellation" (poser la famille dans l'espace).

 

Cette représentation se fait à l’aide de personnes choisies parmi les

participants : les représentants. Cela permet de faire clairement apparaître la

dynamique du problème, de la travailler et de l'orienter vers une solution dans cet espace physique.

La personne qui porte la problématique à travailler est nommée constellant.

Le « thérapeute » est appelé animateur, constellateur, parfois facilitateur ou

encore médiateur.

 

On peut donc participer à une constellation en tant que constellant (pour

dépasser une situation) ou en tant que représentant (être au service des

constellants).

 

Lors d'un atelier, le constellant devient un représentant potentiel pour les autres constellations de la journée.

 

Représenter permet un travail thérapeutique à part entière au travers des

différentes constellations, par ce qu'elles renvoient et qui s'inscrit en résonance

avec sa propre histoire.

 

Pourquoi « systémique » ?

La famille est un système, tout groupe constitué de deux personnes ou plus est

un système. On parle de système familial.

Le travail réalisé lors d’une constellation est "systémique" : il a un impact sur

tout le système familial (tant sur les ascendants que sur les descendants).

Quand est-ce utile de faire une constellation ?

Il est important d'être "prêt-e" à faire une constellation.

 

Lorsque l'on est animé d'un désir (ardent) de se libérer, on s'ouvre la voie de

 l'évolution. Abordée dans cet état d'esprit, une constellation va pouvoir offrir la

 possibilité d'identifier et de comprendre les dynamiques, souvent cachées ou

 inconscientes, de la problématique travaillée.

 

C'est le changement assuré !...

 

On peut régler tous types de problèmes ou de situations avec les constellations familiales :

 

  •  Troubles émotionnels ou du comportement liés à des problématiques familiales ou atavismes de génération en génération : schéma comportemental répétitif, exclusion (bannissement, oubli, éloignement familial mal vécu), secrets ou non-dits, suicides, morts nés...
  • Difficultés relationnelles : familiales (ex : relation conflictuelle avec un père, une mère, une sœur...), amicales, amoureuses... En comprendre les dynamiques sous-jacentes,
  • Difficultés à concrétiser des projets/à réussir,
  • Difficultés à trouver sa place (dans tous les domaines),
  • Difficultés professionnelles : conflits, choix ou changement de voie professionnelle…
  • Troubles physiologiques et/ou du comportement : somatisation, addictions...
  • Troubles psychiques/psychologiques liés à des traumatismes (abandon, rejet, adoption, IVG, fausses couches, agressions, harcèlement...),
  • Deuil difficile : avancer dans les étapes à traverser,
  • Maladie : en comprendre l'origine, les conséquences,
  • ...

 

Les constellations familiales s'inscrivent en complément de toute autre méthode thérapeutique.

Il peut être utile de recourir à cet outil lorsqu'une psychothérapie entre dans une phase de stagnation ou de blocage par exemple...


Télécharger
Calendrier des dates des constellations - contact
Saison 2022 - 2023
flyer constellations V8.pdf
Document Adobe Acrobat 11.8 KB

Quels sont les effets d'une constellation familiale ?

Sur soi après la constellation :

     – Apaisement, libération, légèreté, soulagement (d'un poids),

     – Compréhensions et éclairages nouveaux : sentiment d'avoir reconstitué un

        puzzle,

     – Sentiment de réunification, d'avoir recollé les morceaux,

     – ...
Sur son système familial :

Un travail en constellation s'accompagne souvent de synchronicités, parfois

même en amont de l'atelier : un parent qui communique sur le décès d'un aïeul

oublié et dont il a été question en atelier, un contact avec un membre de la

famille en lien avec le travail réalisé en atelier ...

 

Il n'est pas rare d'observer des changements de comportement chez certains

membres de sa famille après une constellation.

Les constellations familiales agissent par systémie sur tous les membres du clan

familial et également sur le fonctionnement du système dans son ensemble. Un
nettoyage des lignées peut ainsi s'opérer.

Quels sont les bienfaits des constellations familiales ?

   - Poser un regard neuf et positif sur son environnent familial (et plus

     largement sur le Monde),

   - Recul et détachement sur les événements,

   - Être animé d'une dynamique nouvelle pour toutes choses (mener des projets

     par ex),

   - S'autoriser à vivre pleinement sa vie,

   - Re-trouver sa place à tous les niveaux (familial, professionnel...),

   - Protection de la descendance (nettoyage des transmissions familiales

     aliénantes),

   - ...

Origine des constellations familiales

Bert Hellinger (Allemand – 1925/Août 2019) est le fondateur de la méthode des

constellations familiales et systémiques. Prêtre et enseignant, il était aussi

missionnaire humanitaire.

Sa mission en Afrique du Sud chez les Zoulous lui a permis d’observer :

  • comment cette tribu gère les conflits et les problèmes familiaux par le culte des Ancêtres (honorés par les membres de la tribu, les Ancêtres procurent en retour aide et protection) ;
  • à quel point le respect de la place/du rôle de chaque membre de la famille est important pour le développement de chacun-e.

 

A son retour d’Afrique en 1970, Bert Hellinger est devenu psychanalyste et a également étudié et expérimenté plusieurs autres méthodes thérapeutiques (thérapie systémique, gelstat, thérapie primale, psychodrame, analyse transactionnelle, PNL...).

 

Il a fondé sa méthode des constellations familiales et systémiques en 1980, qu'il a faite régulièrement évoluer au cours du temps.

 

L’outil s’appuie principalement sur le travail d’Ann Ancelin Schützenberger (auteure de "Aie ! Mes aïeux !") et le concept d’inconscient collectif développé par Karl Gustav Jung, mais s’inspire également de toutes les méthodes thérapeutiques qu’il a expérimentées.

 

La méthode des constellations familiales et systémiques repose sur trois principes fondamentaux à respecter pour maintenir l'équilibre et l'harmonie au sein du système familial.

Ces trois principes sont à entendre au sens de Lois naturelles :

 

• L’appartenance :

Faire partie du clan familial est un droit pour chaque membre. Rien ne peut

dissoudre le lien génétique/filial/familial de chacun-e, nul ne peut s’y soustraire.

On remarque une fidélité inconsciente de chacun-e par rapport à ce lien.

L'ancrage dans les racines familiales en ressort renforcé, ce qui est

primordial !... Car si l'on sait d'où l'on vient, on sait où l'on va !...

"Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens !" (proverbe africain) -

Interprétation : "Si tu ne sais pas que faire, souviens-toi de tes origines et le

destin te guidera !..."

Cet ancrage dans les racines familiales permet à chacun-e de se construire dès le stade de l'enfance tout d'abord, puis de puiser ensuite tous les éléments et les ressources nécessaires  pour développer sa propre individualité tout au long de la vie (cf. le processus d'individuation décrit par Karl Gustav Yung).

 

• L’antériorité/l'ordre (ou la chronologie) :  

Il est important de respecter l'ordre dans les générations. Chaque membre de la

famille a sa place dans le système et doit la conserver.

Il est par exemple important de connaître ou découvrir son rang dans la fratrie,

en particulier lorsque c’est peu clair (dans le cas d'IVG ou avortements...).

Le phénomène de "parentification" (inversion des rôles entre parents et enfants) peut poser d'importants problèmes.

 

• L’équilibre entre donner et recevoir :

Il est à respecter aussi bien dans un couple (ou entre deux amis...) que dans tout

système relationnel, dont le système familial.

Lorsque dans une génération on a manqué de reconnaissance ou d'affection de

manière très marquée par exemple, soit on donnera plus dans la génération

suivante, soit on lui fera payer...

Un travail en atelier contribue à rétablir l'ordre au sein du clan familial

représenté, afin d'être à nouveau en phase avec ces principes.

 

Pourquoi est-ce nécessaire ?

La transgression de ces Lois naturelles crée des «déséquilibres» au sein du

système familial, appelés "intrications". S’ils ne sont pas rétablis par le ou les

membres responsables, cela passe par les descendants.

 

Par conséquent, tout déséquilibre (non résolu) dans un système familial aura des

répercussions sur la descendance.

 

En cas d’exclusion d’un membre de la famille par exemple, un descendant en

portera le poids ou s’identifiera à son aïeul : dans sa vie quotidienne, il adoptera

le comportement ou suivra un destin similaire à celui de son aïeul, dans le but

inconscient de « rappeler » à la mémoire du clan familial l’existence de ce

membre exclu.

 

Une grande souffrance vécue et difficilement gérée pourra générer un fardeau

inconscient porté par un ou plusieurs descendants ; une faute non reconnue ou

non assumée constituera potentiellement une dette qui sera endossée par un ou

plusieurs membres des générations suivantes...

 

Les constellations permettent de mettre en lumière et dénouer les

intrications qui se sont développées au sein du clan familial, de favoriser les

prises de conscience nécessaires, d'en libérer l’émotionnel, afin de pacifier

le système familial représenté. L'ordre (l'équilibre) ainsi rétabli permet un retour à l'homéostasie.

En quoi consiste un atelier ?

Une constellation familiale se déroule en plusieurs étapes.

Le constellant est tout d'abord invité à exprimer la situation qu'il souhaite

dépasser. L'animateur l’interroge de manière orientée afin de clarifier et

reformuler au mieux sa problématique.

 

En fonction de ce que lui propose l'animateur, le constellant choisit parmi les

participants, les personnes qui représenteront les membres de sa famille

(son père, sa mère...) et celle qui le représentera.

 

Il les place dans l’espace dédié à l'exercice, de manière intuitive (lâcher le

mental est important).

On s'apercevra rapidement qu'il n'y a pas de hasard dans le choix des

représentants, ni dans leur placement...

NB : chaque participant peut librement refuser une représentation sans avoir à

se justifier.

 

Le constellant revient s’asseoir et reste observateur de sa constellation.

On laisse ensuite ce que l'on appelle la "phénoménologie" faire son œuvre...

L’animateur invite les représentants à exprimer leurs sensations, émotions,

ressentis globaux et/ou vis-à-vis d’un ou plusieurs autres représentants en

présence.

 

Cette prise de parole ne donne lieu ni à analyse, ni à interprétation, on

parle peu, on n’entre pas en conversation avec les autres, on est dans

l’observation et dans le respect de ce qui est (phénoménologie).

Nul besoin d'être particulièrement entraîné pour représenter, l'exercice est à la

portée de tous. Les ressentis et les informations viennent naturellement.

Les représentants et l’animateur sont « connectés » au champ

informationnel du système familial nommé le «champ qui sait» (l'inconscient

collectif familial, les mémoires transgénérationnelles), grâce à la synergie de

groupe mise en place. Les connaissances, l’histoire du système deviennent

ainsi accessibles à tous.

 

L'animateur intervient pour orienter l'ensemble vers la solution par un jeu

d'interactions avec les représentants et le constellant, en s'appuyant sur les

informations reçues par chacun-e, en posant des questions, en introduisant un

concept, des accessoires symbolisant un lien, un poids ou une séparation par

exemple (foulard, coussin...), ou en faisant entrer d’autres représentants, etc.

 

Cette phase du processus permet de faire émerger les prises de conscience

nécessaires, d'en libérer l’émotionnel et de pacifier ainsi le système familial

représenté.

Comment ?

Par des phrases solutions, appelées également "rituels de réparation"

(phrases symboliques, dictées par l’animateur, à répéter par les représentants

concernés, afin d’ancrer le changement dans la conscience de chacun-e).

Le constellant entre en scène aux moments les plus forts du processus, afin

de répéter à son tour les phrases solution qui vont lui permettre d'ancrer les

changements dans sa propre conscience.

Il y inscrit également (en fin d’exercice), l’image pacifiée de son système

familial.

Ce qui se montre lors d'une constellation n'est pas forcément l'exacte

vérité, mais a vocation à éclairer le constellant.

 

L'animateur est garant du bon déroulement de l'exercice.

Il n'y a pas de passage à l'acte (pas de violence physique, ni verbale), exprimer

l'envie ou l'élan qui anime suffit.

 

Chacun respecte les règles implicites en jeu : confidentialité, respect et non

jugement.

La dimension spirituelle des constellations

Les constellations familiales ont une véritable dimension spirituelle

(phénoménologie).

Au cours de l’exercice, un travail énergétique « multidimensionnel »

s’engage, où les frontières entre passé, présent et futur sont abolies. Ainsi,

peuvent se montrer différentes époques de l’histoire du système familial (on

peut représenter le constellant enfant par ex, ou encore des aïeux décédés...).

 

L'accès simultané à ces différents espaces-temps, les informations livrées par

les représentants et ce qui se donne à voir lors d'une constellation, constituent la

clé de voûte du fonctionnement de la méthode.

 

L'ensemble permet de faire apparaître tant les différentes composantes de la problématique travaillée que les ressources, au sein du système, conduisant à la résolution finale.

 

Lors d’une journée de constellations, les représentants sont unanimes :

l’impression d’être véritablement dans la peau de la personne qu’ils

représentent revient souvent dans les conversations.

 

Ils se disent « traversés » par des ressentis, des sensations et animés par des

mouvements que l’on pourrait qualifier de «presque irrépressibles», nommés

"mouvements de l’âme" par Bert Hellinger (ex : s’allonger par terre,

s'asseoir...). Ces manifestations appartiennent au membre de la famille qu'ils

représentent.

Si les phénomènes observés avec les constellations familiales ne sont pas

encore reconnus par la Science officielle, ils s'expliquent par la théorie des

systèmes (cf. thérapie familiale systémique - école Palo Alto) et en physique

quantique.

La théorie des systèmes

Selon cette théorie, tous les éléments d’un système sont liés entre eux et une

modification affectant un seul élément aura des répercussions sur tous les autres

et sur le fonctionnement du système dans son ensemble.

 

Ainsi, à l'issue de l'exercice, dès l'instant où le constellant a ancré le

changement (l'image pacifiée de son système familial, le problème solutionné)

dans sa conscience, celui-ci s'inscrit automatiquement dans la conscience des

autres membres de sa famille.

 

Le travail réalisé en constellation par l'un des membres d'une famille impacte

donc tant les ascendants que les descendants.

 

La théorie quantique des champs (ou du champ unifié)

 

Développée par plusieurs physiciens (en mécanique quantique des particules)

au cours du XXᵉ siècle, la théorie quantique des champs est aujourd'hui l'un des

piliers conceptuels de la description physique de l'Univers.

Cette théorie basée sur l'observation des particules subatomiques englobe la

notion d'espace-temps et repose sur le principe selon lequel tout est relié : il n'y

a pas de séparation. Les particules de matière échangent des informations en

permanence entre elles. Deux particules peuvent même se superposer (former

un tout indivisible au point de ne plus pouvoir identifier à laquelle des deux

appartiennent les éléments qui les composent) ou "s'intriquer" (continuer

d'échanger des informations quelle que soit la distance qui les séparent : "intrication quantique")...

 

Une expérimentation, reproduite de nombreuses fois en laboratoire, permet

d'observer que les changements induits dans une particule s'opèrent en même

temps dans toutes les autres particules.

 

Le même phénomène est observé au niveau atomique.

Tout Être vivant étant constitué de matière (organique), faite de cellules

(composées d'atomes, de particules et de sous-particules), on peut transposer

ces travaux à l'Homme.

 

Ces deux premières théories rappellent le fonctionnement des hologrammes :

tout se fait partout en même temps.

On pourrait aussi comparer le phénomène à une nouvelle ligne de temps qui se

crée...

 

La théorie du champ morphique (ou morphogénétique des espèces)

https://www.sheldrake.org/research/morphic-resonance

Développée par Rupert Sheldrake, à partir notamment de "l’expérience du

100ème singe" https://sechangersoi.be/4Articles/Sheldrake01.htm

 

Rupert Sheldrake affirme que :

«... Les champs morphiques des groupes sociaux relient leurs membres, même

lorsqu'ils sont distants de plusieurs kilomètres, et fournissent des canaux de

communication à travers lesquels les organismes peuvent rester en contact à

distance... » ;

« ... Ils contiennent une mémoire intégrée donnée par auto-résonance avec le propre passé d'une unité morphique et par résonance morphique avec tous les systèmes similaires précédents. Cette mémoire est cumulative... » ;

«...L'approche que je propose est très similaire à l'idée de Jung de l'inconscient

collectif....», en l''occurrence ici « l'inconscient collectif familial » ;

«... L'inconscient collectif n'a de sens que dans le contexte d'une certaine

« notion de mémoire collective », en constellations familiales, il s'agit des

« mémoires transgénérationnelles ».

Rupert Sheldrake a également développé la théorie de l’esprit étendu.

Il postule que notre esprit n'est pas confiné à notre cerveau, mais qu'il émet des prolongements qui entrent en contact avec les objets et les Êtres que nous

percevons autour de nous.

Cette influence étendue de notre esprit permet selon lui de comprendre le sens de nombreux phénomènes jusqu'ici mystérieux, comme la télépathie ou les prémonitions.

(cf. son livre « Le septième sens – Les pouvoirs de l’esprit étendu » de 2004).

 

L’ensemble des travaux de Rupert Sheldrake renvoie à l’idée que l’Humanité

est régie par «quelque chose de plus grand».

 

Sur un plan spirituel et plus concrètement dans une constellation, les

représentants et l’animateur sont connectés au champ informationnel («le

champ qui sait») grâce au champ morphique (connexion horizontale), lui-même

relié au Grand Tout (ou champ unifié) : le Divin, la Source (connexion

verticale).

 

Ils accèdent ainsi aux informations du système familial et reçoivent des informations par auto-résonance ou résonance morphique.

 

Les représentants sont traversés par des sensations ou ressentis par

l'intermédiaire de leur "esprit étendu", et portés malgré eux vers certains

mouvements et/ou déplacements ("les mouvements de l'Âme"), grâce au champ

morphique (ils deviennent un canal au service du constellant et de son système

familial).

 

L'ensemble permet de renseigner et dénouer la problématique du constellant au

vu de ce qui se montre : c’est l’œuvre de la phénoménologie.

Mon approche des constellations familiales

 

J'ai expérimenté la méthode des constellations familiales pour la première fois

en 2014, en tant que constellante. Comme beaucoup, j'ai été extrêmement

marquée par la puissance et l'efficacité de cet outil. J'ai immédiatement eu envie

d'en savoir plus...

 

J'ai donc participé à plusieurs constellations en qualité de représentante ou

constellante dans la continuité de ma démarche personnelle, tout en faisant

quelques recherches sur le fonctionnement de la méthode.

 

Cette période a marqué un tournant dans mon évolution. Le travail régulier en

atelier m'a permis de réaliser des prises de conscience essentielles, ce qui m'a

considérablement et durablement transformée.

 

Puis est venu le désir d'animer moi-même des ateliers. J'ai d'abord suivi une

animatrice pendant près de deux ans en participant à tous ses ateliers,

principalement en tant que représentante. Ce travail au service des constellants

m'a permis d'observer et d'intégrer les principaux rouages de l'outil, tout en

poursuivant mon travail intérieur.

 

Je me suis ensuite formée au Centre de Formations des Thérapies Transgéné-

rationnelles d'Aquitaine (CFTTA) dirigé par Maureen Boigen. Le cursus m'a

apporté le bagage théorique et le complément de pratique nécessaires pour me

lancer moi-même.

 

Mon analyse de l'outil

Un travail sur soi s'accomplit pleinement et durablement lorsque l'intention est

pure (sincère) et que l'ensemble est porté par une énergie d'un ordre

supérieur (5ème Dimension a minima).

 

C'est le cas en constellation familiale :

 

1 - L'intention de dépasser le problème qui nous occupe est présente, c'est

essentiel.

 

2 - Lors de l'exercice, l'animateur et les représentants sont en connexion

verticale et horizontale :

ils sont connectés au champ informationnel du système familial représenté

(connexion horizontale), lui-même relié à la Source (connexion verticale à un

ordre supérieur).

 

La dimension spirituelle de l'outil (phénoménologie) enclenche un processus

énergétique qui touche tous les plans de l'Être (corps, âme, esprit).

On peut prendre l'image d'un vase afin de mieux comprendre : pour remplir un vase d'un liquide nouveau, il faut d'abord le vider de ce qu'il contient. C'est la même chose pour les mémoires inconscientes des membres d'une famille. Il faut

d'abord une libération émotionnelle (évacuer les informations obsolètes et qui

ne conviennent plus), pour en intégrer de nouvelles (induire un changement,

une évolution).

 

La transformation est garantie car les prises de conscience s'accompagnent

d'une énergie issue d'un ordre supérieur et l'énergie suit l'intention...

On se donne ainsi la possibilité d'intégrer de nouvelles connaissances et

compréhensions, qui libèrent et ouvrent la voie à un élargissement de son

champ de conscience...

 

L'approche transgénérationnelle de la méthode permet un nettoyage des

mémoires familiales et collectives indispensable : l'Histoire, chargée de

mémoires lourdes, parfois cumulatives (traumatismes de guerre, catastrophes

naturelles...), mérite une attention particulière.

 

Pour toutes ces raisons, les constellations familiales permettent à mon sens un

travail complémentaire indéniable à toute autre méthode thérapeutique.

Elles contribuent à l'évolution personnelle et spirituelle de chacun-e (au niveau

microcosme), et sur un plan plus global (au niveau macrocosme), au nettoyage

des lignées familiales, donc à l'élévation de la planète (en termes de fréquence

vibratoire) !...

 

Un chemin vers la guérison intérieure accéléré et peu commun ! ...

 

 


Télécharger
Calendrier des dates des constellations - contact
flyer constellations V8.pdf
Document Adobe Acrobat 11.8 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0